Du Haut du Castillet [4]

Publié le par Groupe FN Perpignan

Saint-Jacques : ses trafics, sa délinquance, son insécurité et son école… Aliot !

Commentant la venue du Che hier soir dans le quartier Saint-Jacques, L’Indépendant nous a gratifié d’une petite coquille amusante : « Jacqueline Amiel-Donat a accueilli hier soir Jean-Pierre Chevènement en lui faisant effectuer un périple dans le quartier Saint-Jacques avant de rejoindre l'école Aliot (!) où se tenait la réunion publique »...

Bigre ! Voilà que le thème central de la sécurité pour tous les Perpignanais dans cette campagne en vient à troubler quelque peu nos excellents journalistes locaux qui ne méconnaissent pourtant pas l’école élémentaire Jean Alio Torcatis !

Mais il est vrai que, ces derniers temps, lorsque l’on parle de Saint-Jacques, on évoque forcément la délinquance pandémique et, évidemment, le remède du bon docteur Louis Aliot qui est le seul à pouvoir nous soigner tout ça !


Poignardé à la sortie de la messe


Dimanche, à la sortie de l'office de l'église évangélique, boulevard des Pyrénées, un sans domicile fixe, sans doute irrité qu’on lui ait refusé l'aumône, aurait asséné un coup de couteau dans le bas du dos à un Perpignanais de 37 ans, qui n'a été que légèrement blessé. Âgé de 41 ans, le SDF a été immédiatement interpellé par les services de police, placé en garde à vue, déféré au parquet, puis écroué dans l'attente de son procès en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel demain, 17 juin. Cela s’améliore de jour en jour la sécurité à Perpignan…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article