« La disparition de la paysannerie française programmée par les technocrates de Bruxelles »

Publié le par Groupe FN Perpignan

Le FN66 soutient la viticulture catalane qui, encore une fois, a été trahie par les partis politiques de gauche comme de droite.

La corporation paysanne française qui a soutenu la politique de Bruxelles et de Sarkozy, est abandonnée sur le bord de la route, seuls les céréaliers français tirant leur épingle du jeu.

Les jeunes, poussés à monter des sociétés en GAEC, ont été éliminés par l’arbitrage de l’arrachage et sont donc eux aussi trahis.


Le monde paysan dans son entier aurait dû bénéficier d’une répartition équilibrée de la politique agricole.

Trop de confiance accordée aux promesses de l’Etat et de Bruxelles a fini par une spoliation des petits agriculteurs, entraînant à long terme leur disparition.

Tout cela nous fait, une fois de plus, dire : «  Non à l'Europe de Bruxelles » !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article