Communiqué de presse

Publié le par Groupe FN Perpignan

VIOLENCES GRATUITES

 

Une fois de plus, la violence gratuite a régné en maître mercredi passé sur le quai Vauban, violence perpétrée à l’encontre de deux jeunes femmes qui ne demandaient rien à personne et sans aucune provocation de leur part.

Mais le plus grave, c’est le manque de réactivité, dans l’indifférence générale, des passants et des personnes présentes sur les lieux. Il paraît d’après les déclarations des résidents qu’il s’agit de faits courants, mais ce qui choque encore davantage, c’est la passivité des témoins de cette agression.

Il serait temps d’assurer une sécurité publique réelle et efficace au lieu de tenir de grands et éloquents discours. La peur ferait-elle disparaître l’esprit de citoyenneté et de solidarité ?

Marie-Thérèse COSTA-FESENBECK,
Secrétaire départementale du FN66
Conseillère municipale
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article