FADELA AMARA INVENTE DE NOUVEAUX « MACHINS »

Publié le par Groupe FN Perpignan

Fadela Amara inVENTE DE NOUVEAUX « MACHINS »

POUR ACHETER LA PAIX CIVILE


Fadela Amara, la secrétaire d'Etat à la politique de la Ville (ancienne présidente de « ni putes, ni soumises »), a installé les trois premiers « délégués du Préfet de Région » Midi-Pyrénées dans les quartiers défavorisés de Toulouse afin de « rapprocher l'Etat de la population ».

 

 

En invoquant « le retour visible physiquement de la République au coeur des cités », Fadela Amara confirme ce que nous ne cessons de dire depuis des lustres : des quartiers entiers échappent à l’autorité de l’Etat allant jusqu’à reconnaître une économie parallèle qui s’installe durablement.  

 

La création de ces emplois publics supplémentaires est délirante puisqu’ils s’ajoutent à tous les « machins » créés depuis plus de vingt ans au nom de la politique de la ville, toujours avec l’argent du contribuable. Quel désaveu pour les élus locaux qui depuis des décennies « arrosent » ces quartiers de généreuses subventions. Sans parler semble-t-il de l’inefficacité des services sociaux, culturels, sportifs et publics qui dépensent beaucoup d’énergie pour des résultats inexistants ! 

 

La réalité, c’est que ces quartiers sombrent dans l’anarchie communautariste, connaissent une insécurité grandissante et développent des réseaux parallèles qui menacent la paix civile. 

 

Depuis les émeutes de 2005 des millions d’Euros ont été dépensés en pure perte sans régler les véritables problèmes. Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article