Incroyable mais vrai :

Publié le par Groupe FN Perpignan

LA GAUCHE FAIT CONFIANCE A LA TECHNOCRATIE ET AUX CLASSES SUPERIEURES
POUR DIRIGER LA VILLE ! 

Monsieur Codognès cherche des grosses têtes pour gérer la ville, puisqu’il considère qu’il n’est pas assez calé pour le faire. Et à Gauche, il est vrai, ce n’est pas facile à trouver ! Surtout après deux septennats de François Mitterrand et un quinquennat de Lionel Jospin.

Le leader local de la gauche vante assez curieusement les mérites et surtout les c.v. de trois personnages qui, en cas de victoire, s’occuperont des comptes de notre cité. Soit. Mais monsieur Codognès devrait faire attention à ce qu’il dit et notamment à ses certitudes sur les qualités de ses amis « dont la compétence ne se retrouve sur aucune autre liste ». Rien que ça !

Qu’il fasse attention, le syndrome de supériorité qu’on appelle à Perpignan « l’alduysme » peut être contagieux ! Si les « grosses têtes » savaient gérer les comptes de la nation, comme des régions ou des villes, ça se saurait !

La France crève de sa technocratie d’Etat, de cette caste supérieure, fière d’elle-même,  arrogante et dominatrice, qui prend toujours le peuple de haut et les français pour des imbéciles.

On avait un polytechnicien, de grâce épargnez-nous l’énarchie !

Dans les grandes entreprises multinationales prédatrices d’emplois, ou les scandales se multiplient et les parachutes en or se négocient entre amis au pouvoir, avec la droite comme avec la gauche, les énarques et les polytechniciens pullulent !

Perpignan pour gérer ses comptes n’a pas besoin de grosses têtes, mais d’honnêteté, de respect des deniers publics et de projets viables.

La gauche qui gère déjà la région et le département ne se singularise pas par une autre manière de gouverner : fiscalité en hausse, gaspillages, clientélisme, démagogie, etc…

Pour redonner vie à l’arbre « Perpignan », il faut couper les branches mortes, rompre avec certaines pratiques et respecter les contribuables et les citoyens !

Perpignan, ville libre ! C’est possible.

Publié dans Archives Elections

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article